Comment réussir sa journée de brassage?

Comme pour toute entreprise, la réussite d’une journée de brassage dépend grandement des préparatifs. Il est donc important de planifier.

2 semaines à l’avance

Choisir une recette: avec l’expérience, vous pourrez créer vos propres recettes mais pour commencer, choisissez une recette existante dans un style de bière qui vous plaît. Vous trouverez une multitude de recettes sur des sites internet dédiés et dans des publications (en anglais) spécialisées.

Liste d’achats : une fois la recette choisie, procurez-vous les ingrédients nécessaires à la réalisation de votre bière. Vérifiez votre stock et commandez les éventuelles quantités manquantes auprès de fournisseurs spécialisés. Il est judicieux de s’y prendre à l’avance.

La veille du brassage

Voici une liste des points à vérifier la veille du brassage:

  • Tout le monde ne dispose pas d’un espace dédié pour le brassage. Si c’est votre cas, il est essentiel de préparer l’espace qui va servir au brassage. Commencez par vous aménager un plan de travail.
  • Préparez les ingrédients et les produits de nettoyage. Veuillez à ce qu’ils soient à portée de main.
  • Inspectez le matériel de brassage. Un rinçage à l’eau claire fera l’affaire si le matériel était propre mais n’a pas été utilisé depuis un certain temps. Si vous remarquez des dépôts de matière organique, un nettoyage avec du Chemipro Acid est recommandé.
  • Disposez le matériel de brassage sur le plan de travail en gardant à l’esprit les différentes étapes que vous aurez à réaliser le lendemain.
  • Préparez et vérifiez les instruments de mesures; densimètre, réfractomètre et thermomètre.
  • Vérifiez le bon fonctionnement du système de chauffe. Si vous utilisez un système mobile équipé d’un brûleur au gaz, prévoir une bonbonne de rechange.
  • Afin de gagner du temps sur votre journée de brassage, pesez et concassez vos quantités de malts. Il est important de mettre la farine obtenue dans un bac en plastique muni d’un couvercle hermétique et de le stocker dans un endroit frais.
  • Préparez la quantité totale d’eau nécessaire pour votre brassin. Soyez précis, mesurez le volume à l’aide d’une cruche graduée. Si votre eau de distribution est fort chargée en chlore et/ou en bicarbonates, chauffer cette quantité d’eau à 80°C permettra d’évaporer le chlore et de précipiter les bicarbonates.
  • Afin de ne rien oublier lors du brassage, préparez et imprimez une liste des différentes étapes à respecter.

Le jour du brassage

Gestion du temps: commencer votre journée tôt le matin. Vous avez besoin de temps pour brasser mais aussi pour nettoyer le matériel après le brassage.

Journal de bord: notez les quantités, les volumes, les durées et les températures tout au long du processus de fabrication de votre bière. Ces informations vous seront très utiles pour faire évoluer votre recette et vous permettront de constituer une base de données de grande valeur.

Propreté: nettoyer systématiquement doit devenir un réflexe! Nous vivons entourés de bactéries et de levures sauvages, et celles-ci sont toujours prêtes à faire un festin du fruit de votre travail. Donc, nettoyez immédiatement toutes salissures; traces de farine, projections de moût,… Et afin d’éviter une éventuelle infection qui rendrait votre bière impropre à la consommation, tout matériel (sonde du thermomètre, cuves de fermentation, etc.) qui entre en contact avec le moût refroidi doit être désinfecté préalablement dans une solution préparée avec du Star San HB.

novabirra.be – All rights reserved. Copyright 2013

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s